3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 17:28

 

 

Savoir dessiner un cube c'est être capable de placer correctement un bâtiment ou objet cubique ou plus généralement parallèlépipédique sur la toile du tableau que je veux peindre!

P1090734
Voici un cube en cartonnette que je me propose d'utiliser pour mon explication
P1090735.JPG Voici le même cubbe dessiné et dont les sommets sont dénommés par des lettres
P1090737.jpg

Phase n°1:

Dans un premier temps je trace l'arête AB à laquelle j'attribue une certaine longueur (qui détermine dorénavant les dimensions de mon cube)

      Puis on va travailler avec le crayon en s'en servant comme d'un indicateur de direction : on vise la direction à reproduire en fermant un oeil puis on déplace le crayon jusqu'au-dessus du dessin en le maintenant bien parallèle à lui-même (c'est un peu là la difficulté! mais avec un peu d'entraînement ça vient!)

 P1090738-copie-1.JPG  P1090739.JPG
            Mon crayon indique la direction AF...             que je reporte sur le dessin 1

Mais ici nous allons être confrontés à une difficulté: Où placer le point F sur l'axe que je viens de tracer?

P1090740 Comment déterminer l'emplacement exact de du sommet F du cube?
P1090741.jpg P1090742

Là encore c'est le crayon qui va donner la solution:

Sur mon cube -qui, lui, posséde le point F- je vise la direction AF...

et, en veillant à ce que mon crayon reste toujours parallèle à lui-même, je reporte sur mon dessin cette direction qui va couper l'axe flèché en F
P1090743.jpg

J'ai oublié de dire qu'il fallait également faire le même travail à partir du sommet B et viser la direction BG (G que nous ne pouvons pas placer immédiatement non plus...)

 

Donc, maintenant, à partir de F je trace une verticale qui va couper le dernier axe issu de B au point G

 

Et voilà, ma face de Gauche est placée

Pour finir de tracer mon cube:

P1090744.JPG P1090745.JPG
Je fais le même travail avec la face ABCD qu'avec la face ABGF (notamment viser la diagonale qui me donnera la position de D Enfin je vise et trace les deux directions vertes (arêtes HC et Gh) dont l'intersection me donne la position du dernier sommet recherché

Et voilà!! Vous n'avez plus qu'à vous entraîner (le travail de visée avec le crayon n'est pas aussi evident qu'il y paraît et il faut beaucoup de pratique pour que ce geste devienne aisé et précis...

Partager cet article

commentaires

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog